mercredi 19 septembre 2018

Eloge du simple...


La poésie chinoise s'aventure rarement au delà des frontières de la réalité. Alors que les poètes occidentaux prennent le réel comme point de départ pour l'exagération ou la fantaisie, ou comme ombres du contraste avec les rêves de l'irréalité, les grands poètes chinois acceptent le monde exactement tel qu'ils le découvrent sous tous ses aspects et, avec une profonde simplicité, ils y trouvent un réconfort suffisant. Même en ce qui concerne leur phraséologie, ils parlent rarement d'une chose en en nommant une autre, mais sont assez habiles et assez sûrs en tant qu'artistes pour que les termes les plus exacts soient aussi les plus beaux.
Witter Bynner, The Jade Montain

3 commentaires:

  1. C'est parfois bien compliqué d'être simple...

    RépondreSupprimer
  2. Great article..I am looking so forward to your blogcomment and
    I love your page on your post.. That is so pretty..
    ดูหนัง

    RépondreSupprimer