jeudi 18 janvier 2018

Ouvrez tout !


Ouvre: poème de Edmond Haraucourt (1856-1941), musique de Laurent Rualten, chanté ici par Rémo Gary (alias Remi Garraud), enregistré pour le livre/disque Ponchon et Cie paru en 2012 chez Jean-Pierre Huguet éditeur. Voilà vous savez tout! Ah non, au piano Nathalie Fortin qui a également (entre autre) accompagné Gilbert Lafaille.
Ouvrez tout, poussez les murs, la faim et laissez entrer le bonheur et la vie...




Ouvre les yeux réveille-toi
Ouvre l'oreille, ouvre ta porte
C'est l'amour qui sonne et c'est moi
Qui te l'apporte

Ouvre la fenêtre à tes seins
Ouvre ton corsage de soie
Ouvre ta robe sur tes reins
Ouvre qu'on voie

Ouvre à mon cœur ton cœur trop plein
J'irai le boire sur ta bouche
Ouvre ta chemise de lin
Ouvre qu'on touche

Ouvre les plis de tes rideaux
Ouvre ton lit que je t'y traine
Il va s'échauffer sur ton dos
Ouvre l'arène

Ouvre tes bras pour m'enlacer
Ouvre tes seins que je m'y pose
Ouvre aux fureurs de mon baiser
Ta lèvre rose

Ouvre tes jambes prends mes flancs
Dans ces rondeurs blanches et lisses
Ouvre tes deux genoux tremblants
Ouvre tes cuisses

Ouvre tout ce qu'on peut ouvrir
Dans les chauds trésors de ton ventre
J'inonderai sans me tarir
L'abîme où j'entre

Ouvre les yeux réveille-toi
(idem 1ère strophe)


PS: je ne peux m'empêcher de re-citer Giono: "Ouvre-toi, ouvre-toi, le bonheur et la joie sont là qui veulent entrer" (in Le serpent d'étoiles)

4 commentaires:

  1. Avec ton billet, je découvre Edmond Haraucourt :
    « Les plus beaux vers sont ceux qu’on n’écrira jamais.»

    RépondreSupprimer
  2. Ton billet constitue aussi une ouverture...

    (Note : Nathalie (Fortin) accompagne régulièrement Francesca (Solleville) et Gérard (Pierron)...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu "tombes" un jour dessus, le livre/disque de Gary cité plus haut est fantastique. Il contient même une réflexion et un enregistrement de Michèle Bernard...

      Supprimer