vendredi 13 mai 2016

Je ne suis pas un numéro


photo L.D

Ombre hommage à qui vous savez, dans ce que vous savez.

Je vis sans la télévision depuis trente ans (que le fisc me pardonne), mais je n'ai pas oublié le prisonnier de ma jeunesse. À l'instar d'un Georges Perec, je me souviens du "rôdeur", du village, de la Lotus Seven... 

6 commentaires:

  1. le fisc te rattrapera quand même

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (Salut les bestioles)
      Bah, je ne suis riche que de quelques idées subversives !...

      Supprimer
  2. aaaah Patrick McGohan !!! révolutionnaire à l'époque ... courant sur la plage poursuivi par sa bulle gigantesque !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est tous prisonnier de quelque chose... La poésie serait-elle une grosse bulle au service de l'égotisme? (héhé)
      Merci pour ta visite.

      Supprimer
  3. ♫ Je ne serai pas l'ombre de ton chien
    le numéro je ne sais combien
    Je ne kiffe pas
    Je ne kiffe pas
    Je ne kiffe pas ♫

    Kevin Brel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, ça me rappelle le "suivant" du grand Jacques

      Supprimer