samedi 26 mars 2016

Sombritude


photo L.D

Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir?
Désolée frangine, le monde meilleur ce n'est pas encore pour aujourd'hui.

(Jouer avec son ombre #10)


Mais parfois un bon bouquin, un vrai film, une bonne musique, une photo, un bon côte-du-Rhône, un sourire sans intention éclairent la sombritude.

4 commentaires:

  1. Un sourire sans arrière-pensée... Et qu'on ne me dise pas que ça coûte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du sel, quoi.
      (sourire d'entraide et de liaison)

      Supprimer
  2. Michel (Lautru) m'a remonté deux ou trois bouteilles de Sablet, cuvée Clémence : radical pour dissiper la "sombritude"...

    RépondreSupprimer