jeudi 17 décembre 2015

Une réserve


Les neuf vies du chat.
Ses neuf morts aussi.

Pensées (en hPa)



6 commentaires:

  1. Considérons le sort du tout premier chat (l'Adam des chats). Prenons-le, c'est un exemple, au moment de sa 5e vie. Dirons-nous que ce n'est pas un chat ? Non ! À ce moment précis, ce chat bénéficie donc de neuf vies... ajoutées aux quatre précédentes...
    Je sais, c'est vertigineux. Monsieur Banania et Madame Vachequirit eux-mêmes sortent de leurs boîtes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attends, ne me dis pas qu'il n'y a personne pour tenir le compte...?!

      Supprimer
  2. Querelle d'experts-comptables !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, car c'est quand même la nôtre dont il est question ici.

      Supprimer
  3. question naïve : pourquoi seulement 9 vies ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolé les cafards, pas de réponse naïve (ni futée d'ailleurs)

      Supprimer