mercredi 16 septembre 2015

Disparition


Photo Denis Roche

Je suis tenté de faire un lien entre cette image, au sens profond, et Nageur au petit matin le dernier recueil de François de Cornière. Mais je l'entends déjà: «Chéri, écris-nous des billets drôles!» Et je m'entends promettre. Et en même temps je vois dehors l'été qui touche à sa fin. Je n'aime pas l'automne. Denis Roche est passé derrière la vitre.

6 commentaires:

  1. Profiter de l'automne pour faire provision de tout ce qui s'échappe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sage conseil mais rien n'y fait, je regrette de ne plus pouvoir me balader pieds-nus.

      Supprimer
  2. "Mon Automne éternelle ô ma saison mentale..." (Apo)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sauras le poids des roses désormais (Bertin)

      Supprimer
  3. Ce "Nageur au petit matin" est un très grand texte, par son écriture, par ce qu'il nomme. Il met des mots sur nos douleurs et aide à les atténuer. Je l'avais découvert dans la revue Décharge.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La mer qui nous lave de la vie... je l'ai plusieurs fois vécu.

      Supprimer