jeudi 26 février 2015

Ce que je sais du ciel


Que Dieu ne l'habite pas (même si la Lune croît et décroît).
Qu'Orion, Cassiopée et les deux gamelles sont les constellations fétiches de qui dort à la belle.
Que les hirondelles sont nos amies; et que lorsqu'elles font les andouilles le soir elles peuvent aller très vite.
Que les gars de l'aéropostale étaient de sacrés types.
Que le petit prince existe puisque je l'ai rencontré (j'avais sept ans).
Qu'il n'y a pas plus joli qu'une abeille dans sa robe de velours.
À part peut-être une femme sans sa robe de velours.


A. Maillol


Que le monde serait moins beau sans les saisons qui changent.
Qu'aux oiseaux noirs d'Alfred Hitchcock je préfère ceux de Georges Braque.
Qu'après la pluie, le beau temps (mais Dieu que la météo de la vie est instable!)
Que les avions qui passent très haut suivis de leur sillage de vapeur, me donnent parfois envie de faire mon sac.
Et que, ça je l'ai appris par cœur, ses étoiles au ciel avaient un doux frou-frou.

10 commentaires:

  1. petit Poucet rêveur ... poème écrit au passé pas si simple...

    RépondreSupprimer
  2. En matière d'étoiles, j'ai une préférence pour Véga, Deneb et Altaïr.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part c'est la première du soir.

      Supprimer
  3. Ah, ces andouilles d'hirondelles !!!
    Ce que je sais du ciel
    Sous les pattes de la colombe

    RépondreSupprimer
  4. Il est beau, ton poème !...

    Ne cherchons plus : c'est bien Maillol qui a repeint la cuisine et la Vénus de Milo !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai redécouvert Maillol il y a un an, avec le film de F. Trueba "L'artiste et son modèle". Mais la Vénus y a encore ses bras...

      Supprimer