mercredi 26 novembre 2014

Dresseur de rapaces



Photo L.D

Le seul trait commun entre Adolf Hitler et Charlie Chaplin, c'était la moustache.

10 commentaires:

  1. Bravo pour ta photo, accompagnée de sa légende malicieuse...

    Les mouches et autres petits insectes de compagnie vont sûrement passer un mauvais quart d'heure !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Historique: ce mésangeau à tête bleue qui ne savait pas encore voler était tombé du trou de mur dans lequel sa famille avait élu domicile. Nous l'avons choyé durant une demi-heure, jusqu'à ce que ses parents reviennent. Ils tournaient à bonne distance autour de nous; lui, les appelait avec force cris. On l'a posé en hauteur, nous nous sommes éloignés, puis l'a nature a fait le reste...
      Sur la photo, il a l'air de faire la gueule, mais il nous aimait bien je crois.

      Supprimer
  2. Rapace ! C'est l'avis de nombre de chenilles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'aigle du 3ème Reich lui aussi aimaient les chenilles. Il s'en mettait plein le panzer.

      Supprimer
  3. Pas de Chaplinbart sur ce mésangeau

    RépondreSupprimer
  4. "fragile est le trésor des oiseaux. Toutefois
    puisse t il scintiller toujours dans la lumière"
    Philippe Jaccottet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les oiseaux sont à l'évidence un des faibles signaux intérieurs intuitifs
      fulgurants de la beauté hors la tuerie.
      (Jean-Luc Mylayne)

      Supprimer