vendredi 21 février 2014

Jouer avec son ombre (L'aventurier)


photo L.D - autoportrait en aventurier

Un seul bras valide. Le pont d'un navire. Peut-être une cigarette au bec. Des poèmes peaufinés dans la cabine, tapés d'une main sur une machine à ruban qui sonne à chaque fin de ligne...


Îles
Îles
Îles où l'on ne prendra jamais terre
Îles où l'on ne descendra jamais
Îles couvertes de végétation
Îles tapies comme des jaguars
Îles muettes
Îles immobiles
Îles inoubliables et sans nom
Je lance mes chaussures par dessus bord car je voudrais bien
   aller jusqu'à vous
B. Cendrars       

14 commentaires:

  1. à chacun l'ombre qu'il se dessine et tant pis si elle perd un bras pour gagner en envergure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon rêve: un autoportrait en Kali (avec de l'aide)

      Supprimer
  2. Bonne nouvelle

    C'est l'hiver
    Allongement d'une ombre de poête

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Longtemps, longtemps, longtemps
      Après que les poètes ont disparu
      Leurs chansons courent encore dans les rues

      (merci Charles)

      Supprimer
  3. La fumée de cigarette a-t-elle une ombre?

    RépondreSupprimer
  4. Ah ! je vois que tu as trouvé la source de l'anaphore de not' président !...

    (La fête à Blaise, chez nous, c'était la semaine dernière...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des îles et des elles...

      (Avec tous ces poètes à fêter, nous n'aurons jamais assez de bouteilles!)

      Supprimer
  5. Désirables et inquiétantes
    Belles et inaccessibles
    Les îles de notre coeur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais trop pourquoi, mais tes mots me font penser au douanier Rousseau.

      Supprimer
  6. c'est bien ce qu'on appelle une ombre portée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, on porte bien les avions, alors pourquoi pas les ombres.

      Supprimer
  7. Et si c'était l'ombre de Napoléon venu une dernière fois faire massacrer la moitié de l'Europe ?
    Et si c'était l'ombre du capitaine crochet cachant sa monstrueuse prothèse
    Et si c'était ?...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le jeu (le Je) est toujours ouvert. C'est bien ainsi qu'on s'amuse ensemble.

      Supprimer