mardi 17 décembre 2013

Crac


           Crac, de Frédéric Back (1981)



6 commentaires:

  1. Merci pour cette parenthèse enchantée... (On vient de regarder le film trois fois de suite !...)
    C'est bien ce vieux bonhomme qui avait illustré de la même façon (douce et magistrale) "L'homme qui plantait des arbres" de Jean Giono, avec une lecture de Philippe Noiret...
    (Quant aux rides, ridules et ridelles, on n'a pas vraiment le choix !...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Giono... j'ai déjà un peu ouvert sur le bonhomme :
      http://laurentdeheppe.blogspot.fr/2012/06/lhomme-qui-plantait-des-phrases_16.html

      J'y reviendrai sans doute un jour, il a été très important pour moi.

      Supprimer
  2. Bien longtemps que je n'avais plus entendu "Marie Gabillette", la première chanson du film...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez moi ils ont craqué, je l'ai écouté en boucle tout le week-end !

      Supprimer
  3. les rides seraient les portées des musiques de la vie. à tout moment on additionne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vrai, j'ai un dièse entre les deux sourcils.

      Supprimer