mardi 3 décembre 2013

Le bilan


Petit dessin parmi d'autres, quasi automatiques,
nés tandis que je faisais semblant d'écouter en réunion.

Le dois-je à Noël qui approche?
À un récent billet sur une maternité de Picasso?
À un désir latent de me mettre à la gravure?
C'est sans doute plus profond que ça,
ou peut-être au contraire encore plus évident ...
Une chose est sûre: c'est vachement dur de tenir tout un bilan
sans griffonner.

17 commentaires:

  1. Étrange et pourtant beau. Une faim, peut-être ...=^.^=

    RépondreSupprimer
  2. Elle a de beaux yeux, tu sais...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Me dira t-elle une nuit «Embrasses-moi...»?

      Supprimer
  3. Ça ferait une foutue belle gravure.
    Lance-toi.

    RépondreSupprimer
  4. où l'on voit que l'automatique n'est pas inconscient. que font ceux qui ne dessinent pas ? par ailleurs j'ai lu ou entendu que lorsqu'on avait une activité pendant l'écoute on retenait mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ceux qui ne dessinaient pas écoutaient tomber la neige ...

      Supprimer
  5. j'ai toujours fait ça ...même à la FAC...
    amitié
    tilk

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une question que je me pose: Michaux faisait-il la même chose?

      Supprimer
    2. C'est sûr! il suffit d'ouvrir Face aux verrous.

      Supprimer
    3. Michaux m'a touché plus d'une fois par son lyrisme déguisé ...

      Supprimer
  6. MAMAN !!! C'est toujours une belle image à mon goût... Beau WE à toi. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'entends bien avec les bébés. Comme moi, ils sont indifférents à la poésie expérimentale et préfèrent les strophes de chair.

      Supprimer
  7. eh bien précisément assise en face de vous, je me demandais bien ce que vous griffonniez

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'était pas moi, j'étais ailleurs !
      (merci pour la visite)

      Supprimer