vendredi 15 février 2013

Hervé Le Tellier


              DEUX VARIATIONS SUR UN THEME DE J.-L.G.


           – Et mon bec, tu l'aimes?
           – Oui.
           – Et ma peau écailleuse, tu l'aimes?
           – Oui.
           – Et mes plaques dorsales, tu les aimes?
           – Oui.
           – Et mon piquant caudal, mon piquant caudal, tu l'aimes aussi?
           – Oui.
           – Tu m'aimes complètement, alors?

                                       L'iguanodon


           – Et mon basitarse, tu l'aimes?
           – Oui.
           – Et ma filière, tu l'aimes?
           – Oui.
           – Et mes pédipalpes, tu les aimes?
           – Oui.
           – Et mon trochanter, mon trochanter, tu l'aimes aussi?
           – Oui.
           – Tu m'aimes complètement, alors?

                                        La tarentule


                                       Hervé Le Tellier,  Zindien 
 



(L'image est pour ceusses qui n'auraient pas encore fait le rapprochement.)

12 commentaires:

  1. Tu méprises la culture de ceusses qui fréquentent ces lieux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je sais seulement que ce blog est lu aussi par de jeunes gens (20-25 ans) qui n'ont pas forcément notre culture de "vieux c... croutons"

      Supprimer
  2. Réponses
    1. La graisse de phoque ne soigne pas tout!

      Supprimer
  3. Totalement, tendrement, tragiquement !
    Mais tu as inversé, ou plutôt Hervé a inversé les rôles. Ce qui n'est pas un simple détail =^.^=

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les hommes eux aussi ont besoin d'être rassuré...

      Supprimer
  4. Serait-ce incongru de rappeler qu'un bardot est le croisement d'une ânesse avec un cheval ?

    (l'âne Onyme)

    RépondreSupprimer
  5. la beauté est affaire de sentiments, on les exprime avec ce qu'on a.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mets un âne dans un désert: il va mourir.
      Mets deux ânes dans un désert: ils vont mourir aussi.
      (proverbe africain)

      Supprimer
  6. "Elle avait, elle avait
    le Pondichéry facile,
    elle avait, elle avait
    le Pondichéry accueillant..."
    (Guy Béart)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-on reprocher à une femme d'avoir un beau ... ?

      Supprimer